Les larmes de la plume

Mon âme saigne et mon cœur pleure/

De voir de partout tant de malheur/

Ne serait-il pas enfin l’heure/

Que l’humain cultive le bonheur/

Au lieu de jouir avec perversion de la haine/

Dans la vase puante de la folie qui se déchaîne/

Faisant de la faucheuse une cruelle souveraine/

Rendant les beautés de la terre et, de la vie vaines/

Détruisant le futur du moindre soupçon/

Espoirs/

Dans les yeux des enfants plongés dans les noirs/

Essuyant larmes et, sang de leurs mouchoirs/

Se demandant ce qu’ils font au milieu de ces histoires/

Du plus profond de mon âme, un vœu en ce matin/

Que s’arrête au plus vite la cruauté de ces vilains/

Et, qu’avec des yeux d’amour, ils voient leurs voisins/

Rendant à la vie ses droits dès les jours prochains/

Étant sans pouvoir, ne peux juste de mes mots hurler/

Offrant à tous un instant particulier chaque journée/

Celui de vous dire qu’en mon cœur, vous êtes aimés/

Et, que la joie, l’amour, l’amitié et, la paix vous soient

donnés/

Jamais reconnue,

Je signe ce qui suit de mon nom de plume !

Phane

Amitiés à vous fidèles lecteurs qui m’accompagnez dans mes déambulations intérieures.

6 réflexions au sujet de « Les larmes de la plume »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.