Encore et toujours ce besoin d’écrire

J’aime écrire
Et j’ai besoin de vous le dire
Car la poésie contrôle mes émotions
Elle est ma profonde sensation.

La passion d’écrire m’est venue comme l’expression d’un désir et comme une lutte pour retrouver le temps perdu, les émotions et les pensées vécues.
L’écriture est pour moi un rêve éveillé pour atteindre les réalités et les vérités humaines, que je souhaite partager avec mes lecteurs. J’ai pris le stylo puis le clavier, mais jamais je ne me suis arrêté. À quoi bon cesser d’écrire tant qu’on a des choses à dire, et que nous voulons les dire. Travailler les mots comme d’autres travaillent la pierre, et faire la plus belle des sculptures. Se satisfaire et satisfaire le regard des autres. Donner de la joie, faire gamberger, faire rêver et parfois donner envie.
Autrui importe peu si nous ne sommes pas fier de ce que nous faisons. Nous créons pour les autres, mais d’abord pour nous. – Croyez-le ou pas, mais des fois nous n’avons plus rien à dire. Nous n’avons juste plus les mots pour exprimer ce que nous ressentons, et nous avons juste envie de ne plus rien ressentir. – Parce que nous passons notre temps à imaginer des vies, à écrire des vies, mais lorsque la nôtre va mal, il n’y a nul part où l’écrire, et nous ne pouvons pas changer les choses juste en effaçant un paragraphe ou deux. Nous sommes qui nous voulons dans ce que nous écrivons, mais en dehors, nous sommes juste des êtres humains, et il nous arrive comme tous les autres de ne plus savoir quoi dire, quoi penser, quoi faire.
Vous aurez beau penser que nous sommes des machines (à inventer) à écrire, qui produisent des  histoires, nous restons humains. Passant d’un personnage à l’autre, sans jamais perdre de vue qui nous sommes vraiment, nous allons et nous venons à travers le réel ou la fiction. Prenant plaisir à vous donner ce que nous avons de plus profond, nous sommes heureux quand nous vous rendons heureux. Les larmes, les sourires, toutes les émotions que nous pouvons susciter chez-vous, nous les gardons précieusement comme des trésors, pour se donner le courage de continuer à écrire.
Sans vous, nous ne serions que des hommes, grâce à vous, nous sommes des écrivains. Comme les autres avant moi, j’ai moi aussi suivis cette voie, celle de vos émotions. Je vais vous toucher là, partager tout ce que j’ai avec vous. Et vous êtes là, à lire ce que j’écris, à me prendre la main pour me suivre dans tout ce que j’écris.
Ma folie deviens votre folie, et nous partageons des moments uniques. Alors merci d’être là, encore et encore, pour supporter des gens comme nous, qui veulent juste vous donner leur joie de vivre.

Maintenant vous, oui, vous qui me lisez,
Je veux que vous veniez m’encourager
               Pour mon blog, continuer
Pour qu’avec ses si beaux écrits, il vous
fasse rêver.

Vous, oui, vous qui me lisez
Si mon blog vraiment vous aimez
Laissez-moi un petit commentaire
S’il vous plaît !

PS : N’oubliez surtout pas aussi de signer mon livre d’or

Je te dit à très bientôt…
                   Phane

15 réflexions au sujet de « Encore et toujours ce besoin d’écrire »

  1. Écrire est merveilleux, partager est magnifique. Jouer avec les mots est une passion. Oui, il arrive parfois que l’on ait rien à dire, puis on croit qu’on ne pourra plus écrire, il faut juste attendre l’inspiration qui revient toujours. Lire les autres et être lu est un grand bonheur que l’on partage tous(tes). Parfois, on écrit sur des évènements qui nous ont touché, sur nous, sur les autres, sur les fleurs, la nature, mais toujours est en nous ce plaisir d’écrire avec le coeur.
    Je te rejoins entièrement dans ton écrit.
    Alors bonne continuation! Bienvenu au partage.
    À bientôt et merci d’avoir visité mon blog.
    Amitiés

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,Phane,écrire et être lu est une chance,faire rêver,voyager,interprète,imaginer en est un autre !on est souvent dans l’attente de réactions ,de commentaires fusent ils critiquent. Il y a,des périodes de vacances de l’esprit,que nous connaissons tous,où rien ne nous donne à écrire, la page blanche ! Dans ses moments,s’éloigner,même des livres,des blogs, changer d’activité ,revenir à notre quotidien,laissez notre bibliothèque intellectuelle se reposer,se régénérer n’est que salutaire,normalement.Alors, Fane,ta bibliothèque, à besoin quelques fois ,d’attente,de nous sujets pour que tu puisses écrire ,tous ses beaux textes ,alors, à ton prochain partage écrit sur cette page blanche ! Biens à toi,mon frère du sud .Etienne

    Aimé par 4 personnes

  3. Merci à vous tous, de chacun de vos commentaires, que vous me laissez ici. Je suis impressionné par votre engouement de mes lectures et, j’avoue, ça me donne l’envie de continuer, mille merci tout particulièrement à Étienne et tout en lui souhaitant un bon retour…

    Aimé par 1 personne

  4. Merci à toi c’est très gentil ^^ Si j’ai cette possibilité oui (j’ai déjà écrit un recueil qui, d’ailleurs bientôt sera édité). J’ai toujours aimé écrire mais c’est la pratique et la lecture qui font qu’on s‘améliore et qu’on parvient à écrire précisément ce qu’on a dans la tête…
    Amitiés,
    Stéphane

    Aimé par 1 personne

  5. Ping : Faire glisser l’encre sur mon cahier devient vraiment nécessité | L'être de mon moulin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.