La poésie est ma philosophie de la vie

La poésie est ma philosophie de la vie, à laquelle je m’abandonne. Sérénité qui emplit mon cœur et mon esprit, dans les blanches ombres de la nuit…
Le poète, en moi, est né de mes malheur
Vivant désormais à travers mes pleurs.
Il s’exprime toujours en vers.



J’aime beaucoup écrire
Et j’ai besoin de vous le dire
Car la poésie contrôle mes émotions
Elle est ma profonde sensation.

Je suis un amoureux
qui aligne les mots
Afin d’éloigner mes maux.
Je lis
J’écris
Cela me suffit
J’aime la poésie !

La poésie est ma philosophie
de la vie.
Elle coule dans mes veines
Elle éponge ma peine
Et éloigne ma déveine.
D’émotions, je suis transi,
Et ma plume pour l’infini
Transmettra mon envie
De partager ma passion de la vie.

La passion d’écrire m’est venue comme l’expression d’un désir et comme une lutte pour retrouver le temps perdu. Les émotions et les pensées vécues.

L’écriture est pour moi un rêve éveillé pour atteindre les réalités et les vérités humaines que je souhaite partager avec mes lecteurs.

Je semble être possédé par la poésie
Comme si l’on a signé un pacte de vie.
L’écrire, la réécrire, la transcrire, la décrire
Sont les seules actions auxquelles j’aspire.

Victime de ce satané style littéraire
Je m’y attache comme Baudelaire.
La poésie semble s’accaparer mon destin
Et je me ravis de mourir plume en main.

Avec mes écrits, ma seule démarche est de relater un peu de paix, de calmer les maux à travers des mots.

(Sté)phane Kabamba
                       – Tous droits réservés –

 

 

 

 

 

14 réflexions au sujet de « La poésie est ma philosophie de la vie »

  1. Ah oui! quand même! Je te vois…dans de beaux draps, Victor Hugo à ton chevet ! C’est d’une maladie très grave dont les symptômes sont: fièvre, emballement du cœur, insomnies…jusqu’à ce que la bouche devienne…sèche. Et là…C’est l’oubli…Alzheimer pour le moins!…Mais non !!! A ce que je lis tu ne risques rien, c’est juste de l’amour qui engendre la vie !

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais pas définir ma vie,
    Mais elle rime avec mes écrits.
    Et mon être rime avec mes lettres.
    Parfois sans le vouloir les mots sortent
    s’étalent sur du papier pour exprimer les flots de sentiments qui me submerge à chaque fois… Merci beaucoup Pat le rimenaute pour ton beau commentaire qui me donne que des ailes en l’instant où je le lis !

    Amicalement et poétiquement,
    Stéphane Kabamba

    Aimé par 2 personnes

  3. C’est exactement ce que je vis actuellement avec ce besoin d’écrire qui m’a toujours habité et que je n’avais pas exploité. Pourtant maintenant que j’en ai pris conscience j’ai l’impression de revivre !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.